Ceci est une nouvelle histoire complète.
Titre : La colonie de vacances - Texte complet
Auteur : Jessica
Email : Kerspern.yoann[_at_]hotmail.fr
Personnages : 1 femme, 3 adolescentes
La plus jeune fille a 13 ans
Exhibitionnisme
Voyeurisme
Orgie
Oral
Masturbation
Lesbianisme
Urine

Texte envoyé le 19/03/2013
Texte publié le 20/03/2013

Creative Commons 2013 - Jessica. Certains droits réservés.

Ce texte est mis à disposition sous licence Creative Commons BY-NC-SA. Vous avez l'autorisation de le reproduire et de le diffuser librement à condition de respecter la paternité du texte et de conserver les en-têtes de l'histoire. Vous n'êtes pas autorisé à faire un usage commercial de ce texte, toute modification du texte doit être distribuée sous licence identique.

Résumé :
Une sacré après-midi avec Jessica et Aurélie.

Histoire envoyée à notre site des 'Histoires Taboues'.
http://www.asstr.org/~Histoires_Fr/

La colonie de vacances

par Jessica

Texte complet

Je m'appelle Jessica j'ai 13 ans ; je suis allée avec ma meilleur amie Aurélie 16 ans dans un camp de vacances. C'est dans les Alpes, une colonie de vacances, sorte de scout, il y a en majorité des filles.

Nous sommes surveillées par deux femmes et un homme. Une des femmes, Natasha est jeune et belle, elle doit avoir à peine 20 ans, des cheveux mi- long, un peu comme les miens, mais d'un châtain plus clair, souvent tirés en arrière. Ma copine Aurélie me ressemble beaucoup, sauf que ces cheveux sont d'un blond assez vif, tout le contraire de moi. Elle est sublime. Je m'amuse depuis longtemps avec elle. On partageait notre chambre dans le campement avec une autre fille se nomment Aude.

Aux bouts de 15 jours, j'avais presque oublié l'existence de mes parents. Je vis là-bas comme au paradis, jouissant au maximum de tous les plaisirs que m'offre mon âge. Et il y a bien une raison pour que je m'amuse autant.

Au troisième jour nous sommes allées faire une sortie en forêt, uniquement avec les filles de la colonie et une seule des monitrices. Natasha porte ce jour-là un short très court et très moulant. Elle est prise en pleine montée d'une forte envie de pisser. Elle me demande à ma copine et à moi de surveiller pendant qu'elle se soulage. Elle s'approche d'un arbre, mais un petit problème arrive, elle n'arrive pas à retirer son short, sans doute trop serrer. Elle force pour se retenir. Je suis à quelques mètres, et je comprends très bien ce qui se passait. Je décide de l'aidée, solidarité féminine. Je saisis le short pour en défaire le bouton qui s'est coincé par je ne sais qu'elle moyen. Elle se comprime, bouge et soudainement s'arrête. Je ne comprends pas tout de suite pourquoi, jusqu'à ce que je sens sa pisse sur mes mains, et j'ai immédiatement aimé cette sensation.

Je profite immédiatement de cette situation, et Aurélie curieuse s'approche.

Je glisse lentement ma main entre les jambes de ma monitrice qui continue de pisser. Elle gémit quand je passe ma main sur sa chatte. Je frotte très fort et ma main est pleine de sa pisse parfumée. J'étais vraiment très excitée.

Elle m'implore de continuer et de frotter ma main entre ses cuisses, elle émet de vrais cris de plaisir et s'arrête net de pisser. C'est alors que ma copine prit la parole et s'approche en souriant :

– C'est tout !

Natasha la regarde jusqu'à ce que par miracle son bouton saute. Sans perdre une seconde, je glisse ma main dans sa petite culotte et lui caresse le clitoris. Elle m'embrasse furieusement en me demande d'en faire encore plus. Aurélie commence à lui toucher les fesses et à caresser son petit trou à travers son short.

– Allongez-vous madame, dit-elle, vous avez pissé sur ma meilleur amie, et moi j'ai envie de vous pissez dessus.

Je retire ma main de sa chatte et la regarde s'allonger. Elle a de la pisse sur son short et sur ses chaussures. Aurélie baissa son pantalon puis sa culotte. Bien-sûr ce n'est pas la première fois que je vois le sexe de ma copine. Je l'ai toujours trouvé magnifique, entièrement rasée, un rêve.

Elle passe une jambe de chaque côté de la tête de notre monitrice et se baisse, sa chatte touchait son visage. Natasha trop excité commence à la lécher. Brusquement, Aurélie se met à pisser, mon Dieu sans même me toucher, j'ai eu un orgasme. La monitrice, elle n'en boit que la moitié en laissant l'autre moitié dégouliner sur son visage.

Quand Aurélie fini, elle colle son anus sur le visage de la monitrice qui n'eut pas d'autre choix que de le lécher frénétiquement. Aurélie prenait vraiment beaucoup de plaisir et la monitrice commence se masturber.

Dans un sursaut d'excitation j'ôte mon short en jean et ma petite culotte, pour diriger mon petit trou sur le visage de ma copine, je ne dis rien d'autre que « Tiens lèche le mien. » J'appuis très fort mon anus sur le visage d'Aurélie. Je sens sa langue et ses dents sur l'endroit le plus intime de mon corps, mon petit trou, un orgasme m'arrive et je ne peux m'empêcher de crier.

Ce cri attire toutes les filles qui attendent. Je fus surprise au moment où je commence à pisser à mon tour sur le visage de la monitrice.

Toutes les filles nous regardent d'un air étrange. Je me recule et la monitrice ne se relève pas, elle fait là sans doute la meilleure chose à faire. Elle appelle d'abord Alice et lui demande de s'assoir au niveau de son visage. La jeune fille relève sa mini-jupe et elle ne porte pas de culotte. Natasha ravie lui caresse doucement la chatte. Elle lui suppliant ensuite de se laisser aller et de lui pisser dessus, ce qu'étrangement elle fait aussitôt. Une cascade de pisse sort de sa chatte et remplit la bouche de notre monitrice. Cette cochonne avale absolument tout. Après quoi c'est elle qui se mit au-dessus d'Alice pour lui uriner au visage, l'adolescente de 16 ans semble beaucoup apprécier. Ensuite Aurèlie se dirige vers elle pour lui pisser elle aussi dessus. Tout le monde regarde et certaines filles commencent à se doigter. Je me dirige alors à mon tour vers Alice, maintenant à genoux et pleine de pisse. Je me laisse aller à mon tour, je crois que ce fût mon moment préféré, elle reçoit ma pisse avec enthousiasme, j'adore la voir recevoir tout ça. Elle s'est moquée de moi la veille et c'est en quelques sortes ma vengeance. Dès que j'ai terminé, elle me surprend encore plus en me demandant de me retourner. Elle se met alors à me lécher l'anus. Toute la colonie s'y est mise et cela devint l'activité de l'après-midi, une journée Lesbiennes uro.

Je remercie tous les lecteurs pour vos encouragement,Merci ! ! !

ATTENTION ! ce texte n'est par la réalité, elle n'est que pure fiction, PAS TOUCHE AUX MINEURS, sinon direction la prison sans passer la case départ et sans toucher 2000 euro.

Si vous avez aimé ce texte, remerciez Jessica, c'est une motivation pour continuer d'écrire.

Vous pouvez utiliser ce champ pour envoyer un message à l'auteur.

N'oubliez pas de préciser votre adresse email dans votre message si vous souhaitez une réponse de l'auteur.

Message limité à 1700 caractères. Les messages sont systématiquement modérés avant d'être envoyés.

Vous pouvez également contacter l'auteur par mail à cette adresse : Kerspern.yoann[_at_]hotmail.fr (remplacez [_at_] par @)